historique

  L’École Du Breuil est l'école d'horticulture de la Ville de Paris. Elle est l'émergence de l'Ecole Municipale et départementale de la Ville de Paris, créee en 1867 sur un arrété du Prefet Haussmann, par Alphonse Du Breuil et Jean Darcel, au moment de la création des Promenades Publiques par Alphand. 

 

  Située primitivement sur la commune de Saint-Mandé, l’école occupait un terrain de 4 hectares près de la Porte dorée. Ce n’est qu’en 1936 et après la construction du Musée des Colonies, (devenu Musée Océanographique, puis Musée de l'Art Africain et de l’Océanie, (puis musée de l'histoire de l'Immigration), que l’école fut transférée à l’emplacement de l’ancienne ferme de la Faisanderie de Napoléon III dans le Bois de Vincennes, dans un magnifique domaine de 27 hectares dans lequel l’Ecole va pouvoir se développer, grandir et prospérer. Elle portera désormais le nom de son principal fondateur et deviendra «l’Ecole Du Breuil» .

 

 

  L' école s’étend aujourd’hui sur un domaine éco-labellisé de 23 ha en partie ouvert au public, doté d’un arboretum, d’un verger patrimonial, d’une serre chaude et de nombreuses collections végétales. Ses 6000 espèces recensées font partie du jardin botanique de Paris.

 

Elle dispose d’une photothèque et d’une bibliothèque spécialisée ouverte au public riche de 6000 ouvrages récents et 7000 anciens.

L’école accueille chaque année environ 300 élèves, répartis en 200 élèves en formation scolaire et 100 apprentis en formation par apprentissage, de la seconde à la licence professionnelle.

Elle poursuit sa mission de formation professionnelle des jardiniers, techniciens et cadres de la ville de Paris sur la question du végétal dans l’espace urbain.

 

 

Depuis 2011, l’inscription aux modules de formation continue et aux conférences des rendez-vous de l’école Du Breuil est ouverte aux professionnels du paysage et de l’horticulture.

Mais aussi aux  jardiniers amateurs, avec ses  cours de jardinage à la carte.